Communiqué des Forces d’opposition

Communiqué des Forces d’opposition

Dans le cadre de la série de réunions ouvertes en vue du lancement d'un front politique national d'opposition, des groupes, des mouvements et des partis se sont réunis en présence de: Ligne Rouge, la Réunion d’Octobre, le Parti de l’Indépendance, Progression, les Rebelles, le Rassemblement de suivi de la Révolution TMT, le Pouls du Sud Révolutionnaire, l’Union des Révolutionnaires du Nord, , le Parti Kataëb, la Troisième République, le Rassemblement Libanais en France.

Les participants ont passé en revue les derniers développements politiques au Liban et ont convenu à l'unanimité que les piliers du système au pouvoir, continuent de démolir l'État et ses institutions, et de dilapider les droits et les ressources de tous les Libanais, y compris leurs ressources maritimes. Le devoir national impose la ratification immédiate du décret modifiant les frontières maritimes au Sud du pays, et l’opposition aux violations de la souveraineté au Nord du Liban.

Pour faire face à l’alliance de la mafia et des milices, les participants ont estimé qu’il fallait parvenir à un front politique susceptible de relever  ces défis.  Un front doté d’une feuille de route et d’un programme bien défini, constituant ainsi une alternative au pouvoir actuel en vue de restaurer l’Etat.

Un front qui donne de l'espoir au peuple libanais qui cherche une alternative au pouvoir corrompu, à celui des armes et de la criminalité de toutes sortes. Un front qui rassemblerait ses forces dans la confrontation politique et populaire de tous les défis du futur.

Dans ce contexte, les participants ont salué l'initiative annoncée par un certain nombre de partis et groupes d'opposition, soulignant la nécessité de coordonner les efforts dans le cadre d’une confrontation pour rétablir la souveraineté de l’Etat libanais, et le sauver de l’effondrement actuel à tous les niveaux.

Source: Kataeb.org