Raï réclame un gouvernement capable de rétablir le prestige de l'Etat

Raï réclame un gouvernement capable de rétablir le prestige de l'Etat

Le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, a ouvert mercredi une réunion extraordinaire du Conseil des patriarches et évêques catholiques à Bkerké, en appelant à la formation d'un nouveau gouvernement "capable de rétablir le prestige de l'Etat", alors que le Liban s'enfonce toujours plus dans une crise socio-économique, financière et politique.

Après la prière d'ouverture, Mgr Raï a appelé à la formation d'un "gouvernement qui rétablit le prestige de l'Etat et mène des réformes" et à ce que la justice soit "libérée" des ingérences politiques "afin de pouvoir juger de manière juste". Affirmant que la crise économique est "suffocante" pour les Libanais, il a rappelé avoir réclamé à plusieurs reprises l'organisation d'une conférence internationale consacrée à la situation libanaise". 

Cette réunion extraordinaire organisée à Bkerké rassemble le patriarche grec-catholique Youssef Absi, le patriarche syriaque catholique Youssef Younan ainsi que plusieurs évêques et dignitaires catholiques. Elle se tient à huis clos et un communiqué final sera lu par le secrétaire général du Conseil, le père Claude Nadra. Cette réunion intervient alors que le Liban est sans gouvernement effectif depuis août 2020 et que la formation du nouveau cabinet a provoqué une guerre de prérogatives entre le chef de l'Etat, Michel Aoun, et le Premier ministre désigné Saad Hariri.

Le patriarche Raï exhorte régulièrement les protagonistes à mettre sur pied la nouvelle équipe, le pays devant lancer des réformes pour débloquer des aides internationales, cruciales pour tenter de venir à bout de la crise. 

Source: Orient le jour