Liban: Le vaccin AstraZeneca sera administré aux plus de 30 ans

Liban: Le vaccin AstraZeneca sera administré aux plus de 30 ans

Le président de la commission parlementaire de la Santé, le député Assem Araji, a annoncé jeudi que les autorités libanaises avaient décidé d'administrer le vaccin AstraZeneca aux personnes âgées de plus de 30 ans après quelques rares cas mortels de thromboses signalés dans le monde parmi les individus ayant reçu ce vaccin.

"Le comité scientifique a décidé d'administrer ce vaccin aux personnes âgées de plus de 30 ans, après que les statistiques ont montré que le taux de thromboses concernait deux cas sur deux millions après l'inoculation du vaccin AstraZeneca", a annoncé le député dans un entretien avec la Voix du Liban. Il avait dans ce contexte annoncé, dans une interview accordée à el-Joumhouria et publiée ce matin, que "le Liban avait réservé 2.750.000 doses de vaccins AstraZeneca".

M. Araji a par ailleurs estimé que 40% de la population du Liban était immunisée, entre les infections et le nombre de vaccinations. "Le rythme de la vaccination va s'accélérer dans les deux prochains mois. On s'attend à passer à 60% puis à 80% de personnes immunisées, si les choses se passent comme attendu", a affirmé le député, déplorant toutefois un faible nombre d'inscrits sur la plateforme électronique du gouvernement. 

Au total, 515.088 ont contracté le virus depuis le début de la pandémie au Liban en février 2020. En outre, 253.853 personnes ont reçu, depuis le 14 février, une première dose de vaccin et 134.684 les deux injections. Cela représente, selon les chiffres du ministère, respectivement 5,3 et 2,8 % de la population.

Ces derniers jours, la campagne d'immunisation a été ouverte aux journalistes, enseignants et personnes de 55-64 ans sans comorbidités, qui sont désormais éligibles pour se faire vacciner avec AstraZeneca. Depuis le lancement de la campagne de vaccination mi-février, le Liban a reçu 391.950 doses du vaccin Pfizer/BioNTech, en plus des lots du vaccin produit par AstraZeneca/Oxford, du chinois Sinopharm et du russe Spoutnik V. Ces deux derniers sont importés par le secteur privé. 

Source: Orient le jour