Liban, la descente aux enfers des hôpitaux

Ils faisaient le renom du Liban, ils sont aujourd’hui au bord de l’effondrement, les hôpitaux, publics comme privés, souffrent des multiples crises que traverse le pays. De plus en plus d’interventions chirurgicales sont repoussées par manque d’anesthésiants et d’autres produits essentiels. Certains établissements n’arrivent plus à payer le salaire de leurs soignants, qui sont de plus en plus nombreux à s’exiler. L’éclairage du Dr. Henry Fakhoury, Anesthésiste-réanimateur.

Source: Kataeb.org